ONLY LIVE

live

Tapha N'diaye Rose

Vidéos ONLY FRENCH Tv

[Concert Interview] - [Extrait de concert]

Quelques mots sur l'artiste ou le groupe

Tapha N'diaye Rose

Tapha N'diaye Rose

Fils du célèbre Doudou N'Diaye Rose, Tapha N'Diaye nous raconte dans cette interview la magie du Sabar sénégalais et de ses tambours.

Les sabars sont organisés en véritable orchestre rythmique, de la basse au solo. Et cela donne vraiment envie d'aller vite au Sénégal pour écouter et danser au rythme endiablé de ces percussions nationales et pourtant maintenant connues dans le monde entier.

Enregistré en avril 2019 au OF Studio par l'entremise du Rêve Africain.


Transcription de l'interview de Tapha N'diaye Rose

Je m'appelle El Hadj Moustapha N'diaye, plus connu sous le nom de Tapha N'diaye Rose. Tapha N'diaye Rose, c'est le nom d'artiste, donc je vis au Sénégal.

Je m'appelle El Hadj Moustapha N'diaye, plus connu sous le nom de Tapha N'diaye Rose. Tapha N'diaye Rose, c'est le nom d'artiste, donc je vis au Sénégal.

L'instrument que je pratique c'est le tambour, et le tambour sabar du Sénégal d'une ethnie Wolof. La particularité du sabar, c'est un tambour qui sert à faire toutes les animations au niveau du Sénégal. Pratiquement tout ce qui est mariage, circoncision tout ça c'est animé par le sabar. Ce tambour a été exporté parce que c'est un tambour qui était resté national. Mais ça a été exporté par Doudou N'diaye Rose qui est mon papa, qui fait que le sabar est connu à travers le monde.

Le tambour sabar comprend cinq tambours. Sabar c'est un nom commun, mais à l'intérieur du nom commun on a cinq sortes de tambours, et que chaque tambour à son nom propre, à son rôle propre. Je vais essayer de citer les cinq, qui forment l'orchestre du tambour sabar. En commençant par le lambe, qui est la base du tambour sabar. il y a le talmbat, qui est un tambour d'accompagnement, que ça soit dans le côté moderne comme que ça soit dans le côté traditionnel. On a aussi le mbeng-mbeng qui joue le rôle d'accompagnement, dans les deux sens et puis on a le nder, c'est un des solistes. Au temps où mon papa les anciens étaient jeunes, ils jouaient avec un nder. Il y a le cinquième qui est arrivé qui s'appelle gorong babas. Et ça c'est le papa qui l'a créé, parce que les anciens, ils jouaient avec le nder parce que c'est un tambour vraiment long qui peut peser 10 kg et il les faisait jouer sur les épaules. Ils arrivaient à être bossu et, à un moment donné, mon père disait : qu'est ce que je peux faire pour ne pas arriver à avoir ce problème de dos. Et c'est là où il a fait la création d'un tambour qui a la même forme que les tambours de basse. C'est ça qui a fait qu'il y a un cinquième tambour qui est arrivé qui forment l'orchestre du tambour sabar.

Normalement au début, on jouait à cinq, mais comme je peux pas parler sans ne pas parler du vieux parce que c'est lui qui a révolutionné, parce que finalement on est arrivé à jouer à 100 batteurs, 50 batteurs. Minimum il faut compter au moins 20 batteurs, pour jouer dans un concert. Mais quand c'est traditionnel en ce moment où nous sommes on peut aller jusqu'à une dizaine, une quinzaine de percussionnistes, pour pouvoir jouer un sabar traditionnel qui se passe dans les quartiers.

Mais ce succès du sabar, c'est dû à mon papa. Parce que c'est ce que font les orchestres, à un moment donné, ils sont dans leur mbalakh mais s'ils parlent de pouvoir exporter leur groupe, ils essayent de se rapprocher de la musique européenne. Et mon papa, comme je disais, il a eu la chance de faire le solfège ce qui n'est pas facile avec tout les autres batteurs, parce qu'il avait fait l'école des arts, ça lui a permis de faire des rythmes composés. Et ces rythmes-là sont composés musicalement au tempo européen. Donc le style jazz, style funky pour que la personne étrangère de ce tambour puisse au moins sentir ce que nous on joue. Parce que si on jouait que les traditionnels, les extérieurs ne pourront jamais nous comprendre. C'est pour cela que nous on a exporté ce travail là, par des rythmes composés. Ça veut dire, c'est des rythmes musicaux, ça fait quelque chose qui fait : tin tin tin... Tu vois ? Là on est tout prêt par exemple de la musique européenne, américaine et autres.

On a tourné à travers tout le monde. Donc on a été un peu partout aux Etats-unis... des tournés en Europe et autres. Sauf que maintenant pour être même beaucoup plus précis, le papa il est parti. Il a laissé la relève. Comme je dis, la relève, elle est de partout, parce qu'il a des enfants de partout, au Japon, aux Etats-unis, en Belgique, en Hollande partout, partout, partout, il y a des fils de Doudou. Donc moi j'étais le bras droit du papa, j'étais le metteur en scène, j'étais celui qui s'occupait de ses finances. Donc parce que j'avais décidé de rester au Sénégal et de se mettre à côté de lui, donc du coup lorsqu'il est parti et là je me suis dit je vais faire la continuité du flambeau Doudou N'diaye Rose, parce qu'il nous a laissé un flambeau allumé et on n'a pas le droit que ce flambeau s'éteigne.

PLAYLIST | Par artiste

2021 : Debademba - Paris Ouaga Dakar

2020 : Dom Prévost - Kantala - Mustafa Naham

2019 : Tapha N'diaye Rose

2018 : Lembe Lokk - Lizzie

2017 : Amosi - Les Soeurs Doga - Naham Trio - Patrick Kabré - Phanee de Pool - Wally - Woz Kaly - Yoro N'Diaye

2016 : Annette Campagne - Cathy Renoir - Darline Desca - Francofete - Hervé Peyrard - Koto Brawa - Le Ligand - Les Jeunes d'Asteure - LiA - Nabalum - Nawel Ben Kraïem - NiLem - Sahad & the Nataal Patchwork - Tina Mweni

2015 : Amen Viana - Barcella - BélO - Blue Crexx - Dicko Fils - Émilie Marsh - Fabian Tharin - Gabacho Maroc - Gasandji - Geneviève Morissette - Jaaq - King Mensah - Koppo - Les Frères Guissé - Mai Lingani - Monsieur Lune - Question de point de vue - Renya - Sahad

2014 : Ablaye Cissoko & Volker Goëtze - Alif Naaba - B.I.C. - Benoît Paradis Trio - Berty - Billie - Carlou D - Charlotte Parfois - Chloé Lacan - Dalton Télégramme - Des Fourmis dans les Mains - Electro Bamako - Elève Lapointe au Piquet - Eric Rwigema - Fredy Massamba - Ganta - Hervé Lapalud - Iaross - Jerem - Nikienta & Yiribasso - Pierrot Le Fou - Warba de Zamsé - William Baldé

2013 : David Sire - Faada Freddy - I Science - Kareyce Fotso - Khalid k - Le Cirque des Mirages - Lili Cros et Thierry Chazelle - Marka - Nicolas Fraissinet - Sébastien Lacombe - Souleymane Faye - Tomas Grand

2012 : Cédric Gervy - Eric Toulis - Marc Aymon - Mell - Orlando - Scotch & Sofa - Zedrus

2011 : Aliose - Balabagui - Évelyne Gallet - Gatshens - Jean-François Lessard - Jérémie Bossone - Joseph Cantalou - Les Fouteurs de Joie - Marion Rouxin - Pascal Heuillard - Samir Barris

2010 : Coup d'Marron - Dimoné - Eddy la Gooyatsh - Lisa Portelli - Noga - Pascal Rinaldi - Patrick Consoli

2009 : Batlik - Eté 67 - Fred Radix - Frédéric Bobin - Martial - Orly Chap - Pierre Lautomne - Swift - Toufo - Trip In - Yoanna

2008 : Albert Magister - Gérald Genty - Jerrycan - Lune - Mike Carley - Nicolas Jules - Palinka - Presque Oui - Sarcloret - The Aim - Tom Poisson - Vendeurs d'Enclumes - Yéti

2007 : Céline Caussimon - Gaelle Cotte - La Rasbaia - Une Femme mariée

2006 : Guillo - Ivan Tirtiaux - Jean Dubois - Les Mauvaises Langues - Madjid Ziouane - Thierry Romanens - Thomas Pitiot

2005 : Aristide - Dimitri - Gildas Thomas - Labay - Laurent Madiot - Lezard Martien

2004 : Arman Méliès - Christine Kandel - Christophe Cerino - Guillaume Corpard - Malinko - Marc Delmas - Syrano

2003 : Adélaïde ma Grande - Alain Leamauff - Claude Delrieu - Dattas - Les Cosmopaulettes - Robin

2002 : Anis Trio - Anne-Marie Délès - David Carion - Pascal Assy - Pascal Garry - Stéfano

Nos connexions


La scène, le live

Nous écoutons, programmons, communiquons et réalisons.

Nos concerts

Le numérique

Nous captons, enregistrons, interviewons et diffusons.

Nos reportages

L'éducation

Nous participons à des projets éducatifs.

Notre participation

La lecture

Quelques articles écrits au fil des jours, à découvrir sur le thème de la musique.

Nos articles